logoarticle

06/08/2011

 

Notre bateau a été équipé de quatre panneaux solaires monocristallins de 90 W. Ils fonctionnent très bien et délivrent déjà sur les côtes Françaises entre 10 et 15 A de façon courante en milieu de journée. Il s’agit de panneaux Lorentz LA-90 dont les dimensions et le poids sont relativement réduits (7,5 kg chacun). Ils ont été montés en association série/parallèle afin de délivrer une tension plus élevée que nécessaire de façon à pouvoir assurer tous les fins de paliers de charge des batteries sans être handicapés par une éventuelle tension insuffisante.

Lorentz LA90 poseCeci n’a été possible que grâce à la mise en place d’un régulateur « intelligent » qui s’adapte à la fois à ce qu’il a en entrée et à ce qu’il a en sortie. Ce régulateur est un FlexMax 60 de Outback Power Systems, conseillé par notre concessionnaire, et qui se révèle très bien à l’usage.

L’histoire de la mise en place de ces panneaux est plus compliquée, car, initialement, il s’agissait de panneaux (absolument identiques) désignés SP-100 et devant délivrer 100 W (voir documentation associée), que l’on peut encore trouver en vente, mais dont les marquages (voir ci-dessous) étaient pour le moins obscurs sinon absents. Pas de nom de fabricant, pas de numéro de série, pas de documentation dans ou sur les emballages, pas de garantie associée ou des informations qui, quand elles ont été fournies étaient associées à des panneaux Lorentz.

Au bout du compte, devant ces évidences, les panneaux SP-100 ont été démontés et remplacés par des panneaux Lorentz dûment identifiés, marqués (voir ci-dessous), renseignés avec la documentation associée et les garanties délivrées et, ce, avec l’aval de notre concessionnaire, du distributeur de ces panneaux en France et probablement du fabricant.

Il ne s’agit pas ici de jouer les Don Quichotte pour la défense des consommateurs devant certaines pratiques. Il convient toutefois d’être raisonnablement vigilant ; les produits que nous installons sur nos bateaux sont suffisamment onéreux pour réclamer cette attention. Ainsi, ces produits se développant rapidement en ce moment, veillez donc bien à regarder l’envers des panneaux (non pas l’endroit qui est certes joli) pour y trouver le nom du fabricant, le numéro de série associé à chaque panneau, les caractéristiques électriques attendues, etc. Vous devez pouvoir vérifier ces informations sur le site Web du distributeur ou du fabricant, télécharger la plupart du temps la documentation associée et vérifier les informations liées à la garantie de ces produits.

 

Flexmax60                                    Lorentz LA90 marquage

 

 

SP100 marquage

 

Haut de page

 

 

logoarticle   06/08/2011

 

Cette éolienne (voir aussi le site du fabricant) a été installée à bâbord sur un mâtereau fixé sur le cadre inox des panneaux solaires, à une hauteur de 1 m au-dessus du plan des panneaux.

install initiale

C’est la première fois que je vois une éolienne montée de cette façon, mais pourquoi pas ? il est vrai que je n’ai pas été assez directif dans les semaines qui ont précédé la conception du cadre des panneaux. De fait, ce n’est pas une mauvaise place, car l’éolienne fonctionne correctement, mais ce choix supprime la possibilité de régler l’orientation des panneaux sauf à retrouver le mâtereau de l’éolienne incliné à 15 ° ou 20 ° ! Cette éolienne constitue une source énergie d’appoint, mais dont la caractéristique de puissance en fonction de la vitesse du vent ne laisse pas espérer qqs ampères avant d’atteindre au moins 12 à 15 nd (6 à 7 m/s) de vent apparent.

Elle n’est prévue donner sa pleine puissance qu’à partir de 25 nd (12,5 m/s) de vent et nous ne souhaitons pas forcément rencontrer des conditions régulières de cette nature. Elle dispose bien sûr d’un régulateur et de résistances de dissipation associés à un interrupteur de mise EN/HORS fonction.

courbe puissanceregulateur resistances dissipationstopswitch

 

Mise à jour août 2011 :

La situation de l’éolienne sur les panneaux solaires a montré sa faiblesse. Elle était en effet en permanence déventée par le bimimi rigide et nous l’avons fait déplacer sur la jupe tribord. Depuis, elle donne entière satisfaction et remplit enfin son rôle.

install definitive


En observation complémentaire, j’ajouterai que je stoppe son fonctionnement assez souvent la journée si le soleil est présent, car les panneaux solaires délivrant une tension qui peut dépasser 14 V, l’éolienne limitée à 13,80 V envoie son énergie dans les résistances de dissipation. Elle fonctionne alors inutilement.

 

Mise à jour juin 2015 :

Les pales de l’éolienne ont été remplacées par de nouvelles d’un modèle plus perfectionné et permettant une réduction du bruit de 10 dB. In situ, la différence est sensible et la réduction du bruit vraiment appréciée.

Haut de page

 

 

 

logoarticle   04/01/2014

 

Nous avons profité de notre passage en marina du 25 nov. au 2 déc. pour réaliser le remplacement des roulements de l’éolienne devenus depuis plusieurs semaines de plus en plus bruyants.

Les pièces ont été directement commandées chez le fabricant en Allemagne via sa page web http://www.superwind.com.

Nous aurions pu nous adresser directement au Distributeur France :

Superwind Master Distributor France
SARL ECO POWER SOLUTIONS
6, Impasse des myrtes
83320 Carqueiranne — FRANCE

Personne à contacter : Alain CAILLET
Tel : +33 4 94 210 588
Mobile : +33 6 10 07 63 02
e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Web : http://www.eco-power-solutions.fr/


Une fois, le mat couché sur le pont, nous avons procédé au démontage du rotor supportant les pales et à l’enlèvement du capot arrière avec l’empennage.

À notre demande d’instructions particulières pour remplacer ces roulements, la société nous a renvoyé un document pdf très détaillé (en Anglais) sur la marche à suivre :

  pdf   Instruction_Changing_Main_Bearings.pdf


Ce document est également accessible en Français dans l’album :

photo       201312_SUPERWIND_350_Remplacement_des_roulements


Il n’y a eu aucune difficulté à suivre la démarche préconisée et le bloc générateur rentre de justesse dans le four ENO du bateau.

Ouverture BlocPassage au FourRoulements et Entretoise

Le roulement arrière ainsi que l’entretoise ont pu être retirés à la main sans aucun effort avant la mise au four.

La face arrière du roulement de tête était donc visible et a révélé une présence anormale d’huile et de salissures résultant d’une dégradation du roulement.

La montée en température a pu être suivie grâce à une sonde de cuisine que nous possédions déjà. Le gaz a été coupé à 80 degrés et la température s’est stabilisée à 90 degrés.

Après une dizaine de minutes à cette température, le bloc générateur a été extrait du four et posé face frontale en l’air sur un plateau de bois. Quelques petits coups portés au centre du roulement de tête à l’aide de l’extrémité d’un manche à balai ont suffi à le faire sortir de son emplacement.

L’examen visuel du roulement révèle un léger enfoncement de sa face avant (noire), d’où la perte d’étanchéité, perte d’huile, début d’oxydation et apparition de vibrations bruyantes.

Ces roulements sont graissés à vie et sauf événement particulier, ne sont pas prévus être remplacés au cours de la vie de l’éolienne. Le roulement de tête, en particulier, est réalisé comme une bague d’étanchéité ou joint spi.

La dégradation lente de ce roulement entre septembre et décembre 2013 trouve sa source dans un événement qui s’est déroulé un an plus tôt, en août 2012, à notre arrivée dans l’archipel des Testigos.

Pris dans un gros grain, nous avions lofé et une de nos lignes de traîne s’est prise dans l’éolienne. Nous avions pu dégager la ligne puis, au mouillage, démonter le rotor supportant les pales pour retirer des morceaux de ligne encore présents sur la face avant du roulement de tête. À ce moment, la dégradation du roulement n’était pas visible, mais pourtant réelle, avec les mêmes effets que la prise d’une ligne de pêche dans une hélice.

Ainsi, ce souci sur notre éolienne n’est dû qu’à une erreur humaine et ne peut être imputé à un défaut de conception ou de fabrication.

Enfin, le démontage et l’ouverture du bloc générateur ont pu révéler le sérieux et la robustesse de la fabrication.

Ce n’est pas une éolienne allemande pour rien, Arrh !    Wir sind die besten !

sw350

 

Haut de page