logoarticle   01/08/2009

 

volvopenta d130f

Les deux moteurs VOLVO D1-30 F tournent comme des horloges et ne suscitent aucune critique ; leur consommation est faible puisque le premier plein des réservoirs a été de 193 litres pour 76 heures de fonctionnement avec les deux moteurs, soit environ 2,5 litres/heure sur deux moteurs.

Note janvier 2013 : Après 4 ans de fonctionnement et 1100 heures moteur, la consommation moyenne s’établit à 1,65 l/h par moteur à un régime moyen de 1800 t/min.

Il a fallu en revanche reprendre le réglage des câbles de commande sur les deux moteurs, les hélices se mettant en rotation par à-coups avec un claquement caractéristique alors que les commandes étaient au point mort ; ce phénomène se produisait en particulier après avoir effectué un passage en marche AR. Il ne s’agit pas là d’un point faible de ces moteurs, mais plus d’un réglage inapproprié lors de l’installation de ces moteurs.

Enfin, j’ai constaté après plusieurs jours de navigation dans une mer un peu agitée la présence d’eau de mer dans la cale moteur Tribord ! J’ai retiré environ 5 litres d’eau lesquels n’ont pas été suffisants pour atteindre le niveau d’évacuation vers le puisard qui aurait alors déclenché la mise en route de la pompe de cale. J’ai examiné avec attention tout ce qui pouvait avoir trait à l’eau de mer dans cette cale moteur sans rien trouver puis ai remarqué quelques traces discrètes de coulures sur la cloison avant insonorisée de la cale moteur et ai enfin trouvé cette mousse d’insonorisation gorgée d’eau en regard du tube de jaumière. Il se trouve que par mer agitée, les mouvements du bateau provoquent la montée de l’eau sous pression dans ce tube qui contient l’axe du safran ; le problème est connu et résolu par la mise en place d’un joint et d’un soufflet pour empêcher ce phénomène. Le serrage a été repris à notre passage à quai et pour l’instant le phénomène ne s’est pas reproduit.

Haut de page