logoarticle   03/01/2014

 

 

Les moteurs ont toujours été utilisés à 1500 t/min lors des deux premières années puis à 1800 t/min. L’examen de la courbe de couple fournie par le fabricant montre pourtant clairement que le couple maximal est atteint à 2200 t/min, couple pour lequel la combustion est la meilleure.

courbe couplecourbe consommationcourbe puissance

 

Par ailleurs, les instructions données dans le manuel du moteur VOLVO au paragraphe Vitesse de Croisière indiquent bien ceci :

« Éviter dans la mesure du possible de faire tourner le moteur à pleins gaz pour assurer une consommation de carburant optimale. Nous recommandons un régime de croisière de 500 à 1000 t/min en dessous du régime maxi à vitesse maximale (pleins gaz). Le régime maxi lors de la vitesse de pointe peut varier en fonction du choix de l’hélice, de la charge, des conditions externes (mer, vent, etc.), du type de coque, etc., mais doit toutefois se maintenir dans la plage pleins gaz. »

Les essais effectués avec Ti Corail révèlent avec sa charge, par mer plate, vent faible et carène propre, un régime maxi de 2700 t/min. Le régime de croisière doit donc s’établir entre 1700 et 2200 t/min pour une variation de consommation de 1,6 l à 2,5 l/h.

Les propriétaires avisés utilisent rarement leur moteur à plus de 80 % de son régime maximal en régime croisière sauf au cours des périodes de décrassage d’une vingtaine de minutes environ au cours desquelles le régime moteur est progressivement monté jusqu’au régime maximal.

Les conseils du Captain Bernie (voir son document) sont aussi bons à prendre.


« Ne pas materner le moteur. Les moteurs diesel n’aiment pas fonctionner au ralenti au point mort ou même embrayés à de faibles régimes. Ils sont conçus pour fonctionner en charge. Normalement adapté au bateau, le moteur diesel doit pouvoir fonctionner au régime de croisière (“sweet point” ou point de fonctionnement optimal) heure après heure, jour après jour, sans aucune difficulté. Ce régime de croisière ou “sweet point” correspond approximativement 75 – 80 % du régime maximal pouvant être obtenu sur l’eau.

Le fonctionnement à ce régime, après quelques minutes de montée en température, permet de mouvoir le bateau à une vitesse raisonnable avec un minimum de bruit et très peu de vibrations harmoniques. Ce régime de croisière permet la plus grande efficacité de consommation et augmente la durée de vie du moteur.

Il faut en particulier éviter de faire tourner le moteur au ralenti pendant de longues périodes. Au ralenti, la combustion du gazole est incomplète comparée à la combustion en régime de croisière en charge, l’usure du moteur s’en trouve accélérée et il se produit un glaçage des chemises ainsi que des dépôts de suie et de calamine sur les soupapes et le système d’échappement, particulièrement dans le coude d’échappement. »

Recharger ses batteries en faisant tourner son moteur diesel est pour le moins inadapté. En supposant une intensité de charge largement surestimée de 100 A sous 12 V, soit 1,2 kW, un moteur VOLVO de 30 CV, soit 27,3 CV en réalité, soit 20,1 kW fonctionnera quasiment à vide puisqu’on ne lui demande même pas 5 % de la charge qu’il est capable de développer !

Haut de page