logoarticle   31/07/2009

 

carte cote atl fr3 

photo      Clic sur Album Photos


- Sables d’Olonne arrivée Ti Corail

- Sables d’Olonne Ti Corail se prépare

- Sables d’Olonne Ti Corail navigue

- Rochelle Capbreton Ti Corail accueille

- Sables Ile Yeu Belle Ile Groix Golfe du Morbihan

 


Vendredi 13 mars 2009 - Sables-d’Olonne : L 43° 30,14 N        G 001° 47,45 W

Grand jour, séquence émotion !

Dès 10 h, nous étions près de la cale en attente du convoi exceptionnel… À 11 h, les voitures jaunes, les motards et le camion qui transporte « Ti Corail » se présentent devant la cale de mise à l’eau de Port Olona. Nous n’avons rien à faire sinon regarder les professionnels s’affairer autour de notre bébé. La remorque recule et dépose gentiment « Ti Corail » sur la cale à mi-pente.
La marée est basse et de vive eau (coefficient 101) et il est déjà presque midi. Les préparateurs de bateaux de « Yacht Care Services » et le chef monteur de « Robin Marine » ont quelques travaux à effectuer rapidement avant que la marée montante ne vienne soulever doucement les coques de notre bateau.
Quelques retouches d’antifouling, la mise en place d’un passe-coque pour le dessalinisateur et la pose de la plaque de masse pour l’émission HF/BLU sont rapidement réalisées avant la pause déjeuner.
Nous en profitons aussi pour récupérer les coussins du carré afin de procéder à leur recouvrement avec du tissu ad hoc et nous pourrons nous laisser aller aux joies de la machine à coudre les jours prochains dans les créneaux laissés libres.
Le bateau est tout nu, son mât de presque 15 m posé sur le quai, les coffres chargés de différents équipements devant être installés par les préparateurs.
Nous reviendrons l’après-midi pour assister au déséchouage à la faveur de la marée, les deux moteurs sont mis en route et le préparateur emmène « Ti Corail » vers le ponton où il achèvera sa préparation durant les trois prochaines semaines.
Il nous sera ensuite permis de monter à bord et nous aurons alors le plaisir de sentir le pont du bateau sous nos pieds. Le bateau est empli de cette odeur de « neuf » !
Il a aussi été immatriculé aujourd’hui aux Sables-d’Olonne ! Rendez-vous encore lundi 16 mars à 9 h à bord pour régler quelques détails avec le chef monteur puis nous irons à La Roche-sur-Yon récupérer les papiers du bateau. Un mois s’est écoulé depuis notre cessation d’activité et nous n’avons pas encore eu le temps de nous poser ! Mais nous sommes heureux et, en plus, le printemps était là avec une journée splendide !


Le jeudi 22 mai 2009 — Départ pour les côtes charentaises : L 46° 08,60'N -- G 001° 10,00'W — 182 M parcourus

« Ti Corail » navigue avec des amis, la famille autour de La Rochelle, ile de Ré, ile d’Oléron et ile d’Aix.

La balise Advanced Tracking est installée et fonctionnelle. Vous pourrez nous suivre en cliquant sur l’onglet Où sommes-nous ?



Vendredi 12 juin 2009 — La Rochelle vers Capbreton : L 43° 39,22'N -- G 001° 26,34'W - 167 M parcourus

Le temps de préparer notre navigation pour Capbreton, nous quittons La Rochelle. Départ le 12 au lever du jour, nous prenons le large, mais le vent n’est pas au rendez-vous ! Beaucoup d’heures moteur afin d’arriver à la date prévue (samedi dans la journée), avec la houle c’est génial. Une belle surprise : des dauphins sont venus nous tenir compagnie et jouer devant les étraves, des frissons comme à chacune de ces rencontres inopinées ; encore plus ce jour, nous les avons côtoyés avec notre « Ti Corail » ! Puis dans l’après-midi un pigeon est venu se poser sur les panneaux solaires, que fait-il si loin de la côte ? Nous l’approchons doucement, il n’a pas l’air effrayé, il est bagué un numéro suivi de NL (un espion... mes anciens collègues comprendront !). Nous l’avons nourri et hydraté, et nommé Fred 1, il a seulement besoin de repos. Les panneaux solaires sont devenus son territoire. Nous avons stoppé l’éolienne pour ne pas prendre le risque qu’il finisse en pâté !
Vers 15 h, le vent se renforce, nous pouvons arrêter les moteurs, ouf ! Navigation agréable au portant, pourvu que cela dure... Petit « apéro soft », dîner en compagnie de Fred 1. Puis viennent les quarts de nuit, Ti Mouss prend le premier = quels moments délicieux cette sensation de liberté... Captain prend la seconde partie de la nuit. Quand Ti Mouss se lève pour prendre le relais, il la renvoie vite au lit, sa tête est elle si décomposée ou c’est parce qu’il a envie de continuer d’apprécier cette solitude ? À 5 h, nous sommes tous les 2 à la barre et le vent faiblit... reprise de la nav aux moteurs, le seul avantage est que nous aurons de l’eau chaude... Au lever du jour, Captain va se reposer, nous nous rapprochons de la côte et Fred la sent même si elle est perdue dans la brume, il s’abreuve fait le tour des panneaux solaires pour se dégourdir les pattes et prend son envol sans oublier de repasser au-dessus de « Ti Corail » « Bye bye Fred 1, bon vol ! ».
Nous prenons une bonne douche sur le pont au soleil, c’est bon et cela nous redonne un peu d’énergie après une belle nuit en mer.                                                
À 12 h nous reprenons la navigation sous voiles et à 16 h samedi nous arrivons à Capbreton, mais faisons des ronds dans l’eau en attendant la marée propice pour franchir la passe. Un accueil chaleureux de la famille de Captain nous attend. Juste le temps de s’amarrer et le champagne.

Haut de page



Mercredi 17 juin 2009 — Capbreton vers Les Sables-d’Olonne : L 43° 30,14'N -- G 001° 47,45'W — 232 M parcourus

Nous reprenons le large avec les au revoir de Francis Family sur la jetée. Nous prendrons notre temps pour remonter sur Les Sables où « Ti Corail » doit subir quelques travaux : réparation de coque, installation des tauds (protection du soleil dans le cockpit qui n’ont vraiment pas été indispensable jusqu’à aujourd’hui !), révisions des moteurs et quelques réglages. De plus, Ti Mouss doit passer son permis hauturier, mais avant tout il va falloir trouver un peu de tranquillité pour le travailler ! Nous avons pu sortir le Genaker pour la première fois (la voile légère bleue et blanche). Les premiers milles sont doux, soleil et vent ouest, puis en fin d’après-midi une houle courte a fait son apparition... Ti Mouss aime ! Le Captain a rapidement pêché le repas du soir, soit 4 maquereaux, qui ont fini en filets. Deux autres ont eu plus de chance, ils ont retrouvé la liberté ! Le vent tombe, Captain décide de tirer un grand bord vers le large à plus de 30 milles. Les quarts de nuit s’enchaînent, puis le jour se lève avec le soleil, nous sommes jeudi 18. Belle journée de nav, mais peu de vent et une mer houleuse. Nous croisons quelques pêcheurs, mais peu de voiliers.
La météo annonce du vent pour la nuit, nous prenons un premier ris par sécurité avant le coucher du soleil pour éviter d’avoir à faire cette manœuvre de nuit. Ti Mouss prend le premier quart, « Ti Corail » file entre 6 et 8 nd au près, allure totalement inconfortable en cata, la houle d’ouest de 2 m et les vagues de nord transforment « Ti Corail » en manège à sensations... « Dis c’est quand qu’on change de manège ? ». Ce bord rapide nous permet de doubler la pointe de Chassiron et le rocher d’Antioche vers 1 h du matin (vendredi 19) et nous prenons à droite dans le Pertuis d’Antioche pour venir mouiller à l’abri à l’anse Louby au sud de l’ile de Ré à 4 h du matin. Une fois le mouillage pris, vite au lit et nous passons en récupération de sommeil jusque la fin de matinée. Nous y passerons la journée pour nous reposer et nettoyer l’intérieur de « Ti Corail ». Un beau coucher de soleil s’offre à nous pendant la préparation de la nav jusqu’au Sables, départ prévu tôt, pour effectuer un maximum de trajet avant de rencontrer la mauvaise mer annoncée.
Samedi 20, le réveil sonne à 5 h. Ti dej, préparation de « Ti Corail » et à 7 h nous prenons la mer. Vent NNE force 5, mer agitée. Le soleil est là, mais il fait frais, très frais. L’antenne fouet 7,50 m de la BLU (émetteur HF) n’a pas résisté au fort clapot combiné à la houle de NW dans le Pertuis Breton : cisaillée nette au-dessus de l’étrier de fixation sur le balcon. Ne restait plus qu’à la récupérer tandis qu’elle traînait misérablement dans le sillage de « Ti Corail ». C’est bien comme çà ! Ces nav un peu chahutées sont des navigations d’essai et auront ainsi permis un bon test de tenue du matériel. Après avoir tiré des bords toute la journée dans une mer agitée, nous arrivons à Port Olona à 17 h. « Ti Corail » sera au repos durant la semaine afin qu’il puisse subir les reprises et réparations nécessaires.


Mercredi 1 juillet 2009 Sables-d’Olonne vers l’ile d’Yeu : L  ° 04,85'N -- G 002° 17,04'W - 29 M parcourus

Après une semaine d’escale technique aux Sables-d’Olonne, nous repartons sur l’eau avec une nouvelle antenne BLU et enfin nos toiles de bimini. Départ avec un grand soleil et peu de vent (Force 2 à 3 NW à W), sous Genaker et parfois un peu de moteurs, nous naviguons nos 25 Milles jusqu’à l’ile d’Yeu. Le vent a du mal à stabiliser son orientation, nous mouillons à 19 h à l’Anse des Vieilles. À la nuit orageuse succède une journée orageuse. Nous en profitons pour approfondir les docs de notre matériel et vaquons à nos occupations respectives : pêche pour Captain et aquarelle pour Ti Mouss. Une douce journée bercée par la houle d’ouest qui rentre un peu dans cette anse. Le mouillage se confirmant comme assez rouleur pendant la nuit, nous changeons de mouillage jeudi et allons au NE de l’ile d’Yeu à l’anse des Conches. Bricolage sur le bateau.


Samedi 4 juillet 2009 ile d’Yeu vers Belle Ile : L 47° 19,66'N -- G 003° 07,33'W - 62 M parcourus

Les vents sont favorables pour rejoindre Belle Ile à 50 Milles... nous levons l’ancre à 8 h 30 et naviguons sous GV + génois, deux sorties du Genaker. À 20 h nous arrivons à Port An Dro, joli petit mouillage, mais qui dès 2 h du matin devient très rouleur.
Nous nous levons sous un ciel gris et des grains qui s’enchaînent ; parfait ! « Ti Corail » aura eu sa douche ! Sous la pluie nous quittons notre mouillage pour aller à Port Yorc'h au NE de Belle Ile. Encore un superbe endroit pour passer une journée, voire deux selon la météo et l’envie !


Vendredi 10 juillet 2009 Belle Ile vers ile de Groix : L 47° 38,19'N -- G 003° 24,92'W - 71 M parcourus

Nous avons vécu en Robinson Crusoé (comme le dit si bien Francis Dad). Nous allons nous rapprocher de la côte pour rejoindre Lorient et son port pour embarquer les enfants de Francis tour à tour. Nous mouillons à l’ile de Groix à la plage des Grands Sables (27 M).


Dimanche 19 juillet 2009 vers Kervoyal Crouesty Houat : L 47° 32,61'N -- G 002° 53,65'W - 82 M parcourus

Après 3 jours bloqués par le mauvais temps, nous décidons de quitter le port de Kernevel, pour Kervoyal, près du golfe du Morbihan où la tite sœur de Ti Mouss et sa famille viennent passer leurs vacances, ils vont enfin pouvoir embarquer, cette fois « Ti Corail » est prêt ! Nav peu agréable jusqu’à la presqu’ile de Quiberon, mer agitée, rafales, nous prenons un ris, les dauphins nous accompagnent durant 2 h ! Arrivés le soir à l’anse Kervoyal, nous découvrons que c’est un mauvais mouillage, nous nous donnons rendez-vous le 21 au Crouesty avec tite sœur et sa famille. Depuis le port, nous partons alors pour l’Ile de Houat, nav sympa et mouillage à Portz Ler. En fin d’après-midi, nous retournons sur le port du Crouesty pour débarquer la petite famille. Le 21, nous embarquons nos amis Hélène et Nicholas qui seront avec nous pour redescendre sur Les Sables-d’Olonne.


Mardi 22 juillet 2009 vers Sables-d’Olonne : L 43° 30,14'N -- G 001° 47,45'W - 91 M parcourus

Nous reprenons la direction des Sables-d’Olonne avec escales ! Belle-Île et ile d’Yeu. Le 26 après-midi, nous nous amarrons au ponton Gbis de Port Olona.


Haut de page