logoarticle   14/10/2009

 

portugal 2

photo     Clic sur Album Photos

Côtes Portugaises : Viana do Castelo, Povoa do Varzim, Porto, Vila do Condé, Aveiro, Nazaré, Cascais, Nav Cascais Madère

 

 portugal madere



Jeudi 10 septembre 2009 de Baiona vers Viana do Castelo : L 41° 41,55'N -- G 008° 49,34'W - 33 M parcourus

Durant notre séjour à Baiona, nous avons rencontré Francisco & Adèle avec leur chien Tao, ils ont eu la gentillesse de nous prêter leur guide Imray sur le Portugal pour scanner ce qui devrait être nos étapes, ils retournaient en Bretagne pour laisser leur chien qui ne s’habitue pas à la vie en mer, il lui est impossible d’uriner, etc. sur le bateau, il en a été malade durant la traversée du golfe de Cascogne. Nous espérons bien les revoir lors de nos étapes portugaises... Départ 10 h au moteur, peu de vent une houle d’W, de la brume jusqu’à midi puis du soleil chaud ! Plein de petits pêcheurs le long de la côte avec des filets. Francis a pêché = rien. Moi j’ai lu ! Et oui malgré la houle j’ai pu lire, il y a du progrès en amarinage. Nous avons pris une grande décision de sécurité quel que soit le temps nous mettrons tous les 2 nos gilets de sauvetage, habitude à prendre comme la ceinture de sécu en voiture !

39 viana do castelo ti corail         32 viana do castel         33 viana do castelo 


Arrivée à 18 h (19 h heure française) à Viana do Castelo. Autant l’arrivée laisse perplexe, personne de la Marina ne répond à la VHF, mais un marinero est là devant un ponton à l’extérieur qui nous attend ! Le cadre est plus que moyen devant un pont à 2 étages, un ferroviaire, l’autre pour les automobiles (de G.Eiffel), puis les formalités que l’on disait longues sont rapidement faites, il faut dire que nous avions un récapitulatif de tout ce qui pouvait être demandé. Après un dîner léger à bord, nous sommes allés nous balader dans la vieille ville pleine de charme et de belles demeures anciennes érigées du temps où la ville a fait sa fortune avec le commerce du Porto à destination de nos amis britanniques ou rebelles américains du Nouveau Monde. Nous avons aussi changé d’heure en arrivant ici et retardé notre montre d’une heure (une heure de moins qu’en France). Petite ville où l’on peut écouter Luther Vandrosss assis à une terrasse ! Soirée avant départ avec un bateau voisin américain (Solstice avec John et Shirley) de San Francisco, échanges très sympas.


Samedi 12 septembre 2009 de Viana do Castelo vers Povoa de Varzim : L 41° 22,30'N -- G 008° 45,93'W - 28 M parcourus

Après avoir rincé le pont plein de poussière et un « see you » à Solstice, nous larguons les amarres à 11 h. Début de nav avec un espoir de vent, GV + Genaker puis GV + Génois une pointe à 5,8 nd avec un vent SW ! Puis plus de vent... le reste au moteur ! Pas de dauphins, mais une hirondelle est venue nous tenir compagnie, elle s’est promenée sur le bateau, entre 2 gobages d’insectes, elle a même chanté ! Joli moment. Arrivée à 17 h 15 à Povoa de Varzim, nous avions l’intention de mouiller entre le port de pêche et la marina, mais apparemment ce n’est plus possible ! 2 marineros nous attendent au port et nous placent, les formalités sont vite faites au bureau et on nous donne tous les renseignements sur Povoa et pour aller sur Porto en métro. Avec une invitation pour un pot au club nautique.

48 nav viana povoa de varzim cotes portugaises     12 porto ribeira transport tonneaux porto     73 povoa de varzim     6 vila do conde couvent


Povoa de Varzim a peu de charme, mais le port est très accueillant. Nous sommes allés visiter Porto en 1 h de métro, nous avons arpenté les ruelles touristiques de Ribeira puis nous avons fait les ruelles du « Porto chaud » = étonnant ! Encore des rencontres avec partage de dîner, comme Jean Pierre qui navigue seul sur son cata « Moai » et retourne aux Antilles. Nous devions partir le 16 pour Aveiro, mais des vents à plus de 30 nd nous ont incités à attendre ! Nous en avons profité pour visiter Vila do Condé à 20 min de métro de Povoa et un ti peu de cuisine pâtisserie : chausson de Vila de Condé, dans le four de Jean Louis. Bref on ne s’ennuie pas ! Dernière soirée avec Christine et Sébastien de « Cigale » partis pour au moins un an en balade.


Jeudi 17 septembre 2009 de Povoa de Varzim vers Aveiro : L 40° 39,54'N -- G 008° 43,78'W - 47 M parcourus

Préparation « Ti Corail » et départ à 9 h pour le Rio d’Aveiro. Sortie de la passe difficile en même temps que les pêcheurs rentrent. Début de nav au moteur puis en même temps que le ciel se couvrait le vent est arrivé, GV + Genaker enfin ! Mais la houle est bien présente et Ti Mouss n’est pas bien du tout après avoir lu ! Mais cela passe assez vite après avoir mangé un ti truc. À 11 h 30 nous passons non loin de Leixoes, beaucoup de cargos et de pêcheurs. Le vent de NW est froid = polaires et vestes de quart, ti mousse rajoute des gants ! L’entrée dans le Rio d’Aveiro est « chaude », houle d’W contre courant de marée : nous sommes dans une bouilloire d’eau à 13 °C ! 4 à 6 nd à contre. À 18 h nous arrivons au mouillage de Sao Jacinto, bof l’environnement n’est vraiment pas des plus top, mais nous permettra de passer une bonne nuit. Nous avons décidé de « zapper » Figuera da Foz, les conditions météo et la forte marée rendront l’entrée trop inconfortable.

81 nav povoa de varzim aveiro courant maree contre houle                           76 nav povoa de varzim aveiro arrivee rio aveiro

 

Haut de page


Vendredi 18 septembre 2009 d’Aveiro vers Nazaré : L 39° 35,01'N -- G 009° 04,48'W - 69 M parcourus

86 nav aveiro nazareDépart 16 h sous un ciel bien nuageux après une bonne nuit et un bon repas. Encore beaucoup de courant lors de la sortie du Rio d’Aveiro. Nav GV+ génois, entre 3 et 5 nd, la musique à bord, nous sommes heureux ! Prises de quart à la tombée de la nuit. Nous passons cabo Montego à minuit. Un bon grain, sans rafale de vent. 2 spectacles de dauphins dont un nocturne = magique et des étoiles filantes ! À 7 h le soleil commence à se lever. Nous arrivons samedi 19 à 9 h à l’Ensenada da Nazaré ou nous entrons dans le Puerto Recreio da Nazaré, petite marina dans le port de pêche.93 nav aveiro nazare lever soleil Un homme d’un certain âge (il a fait la bataille de Trafalgar) avec sa pipe nous accueille, Michael Hadley. Fatigués, nous faisons une petite sieste, puis nous allons nous promener dans Nazaré. C’est l’anniversaire de Francis, un petit resto très sympa « O Varino » nous mangeons une cataplana de fruits de mer, très bon avec du fado en musique d’ambiance. Le lendemain, nous allons au marché, réserve de pistaches et pignons et quelques produits frais. Les femmes de pêcheurs sont en habit traditionnel, 7 jupons, comme les 7 couleurs de l’arc-en-ciel, les 7 vagues pour qu’un bateau arrive... Nazaré est une petite ville vivante et très jolie.
Petites ruelles avec le linge qui sèche et beaucoup de petits canaris, qui chantent, mais sont en cage... Le quartier Sito auquel on accède en funiculaire offre un beau panoramique. Plein de rencontres avec les habitants d’une gentillesse attachante, en particulier, Luis et sa femme de l’épicerie bar tabac... vous trouverez tout il suffit de demander, nous avons fait notre stock !

113 nazare marche          131 nazare sito           169 nazare puerto recreio epicerie luis



Mardi 22 septembre 2009 de Nazaré vers Cascais : L 38° 41,68'N -- G 009° 24,55'W - 70 M parcourus

176 nav nazare cascais coucher soleil sur iles berlingasDépart à 16 h de Nazaré, un grand plaisir de naviguer entre 6 et 7 nd durant 20 mn puis le vent tombe : la pétole ! Mise en marche des moteurs. À 19 h 30 beau coucher de soleil sur les Berlingas, iles devant Péniche. Nous décidons de mettre de la toile même si nous avançons à 3 nd, il y a énormément de casiers et filets, la nuit est noire nous ne les voyons qu’en arrivant dessus, c’est dangereux pour les hélices. Encore un magnifique spectacle de dauphins communs dans la nuit. À 7 h 30, le jour se lève, le vent tombe, nous remettons les moteurs et encore des dauphins, beaucoup d’entre eux nous accompagnent durant une heure.194 nav nazare cascais dauphins Nous passons Cabo da Roca à 9 h dans la pétole, seule une petite houle nous porte. À midi, le 23 septembre nous arrivons dans la Baia de Cascais où nous mouillons, beaucoup de bateaux sont là anglais, hollandais dont « Tingha » connu à Nazaré. La Marina de Cascais est tellement chère, qu’elle est presque vide ! Il fait beau et chaud, c’est bon ! Un brunch avant une bonne sieste pour récupérer un peu des quarts. La vie est belle !
Nous avons retrouvé le couple de Hollandais Milly et Teade « Tingha » et Jean Pierre « Moai » avec qui nous passons de bons moments. 202 cascaisCela se confirme, Christine vient nous rejoindre à Madère pour la traversée jusqu’aux Canaries. En attendant préparation de celle jusqu’à Madère, Captain fait la révision des moteurs, batteries... et Ti Mouss des conserves ! Échanges avec Yann et Véronique qui ont un Lagoon 380 depuis 2006 et partent aussi en TDM, apéro à bord de « Berlingot ». Nous attendrons que mesdames les dépressions se déplacent de notre route, pour prendre la mer... L’avancée dans la saison et Christine qui nous attend à Madère fait que nous zapperons Porto Santo.


Jeudi 08 au 12 octobre 2009 de Cascais vers Madère : L 32° 44,48'N -- G 016° 42,77'W - 496 M parcourus

224 nav cascais madere captain barreNous partons enfin, nous avons essuyé une semaine de mauvais temps au mouillage de Cascais... Nous larguons les amarres à 10 h 40, « Berlingot » nous précède. Bye bye le vieux continent. Enfin en mer pour au moins 4 jours.
Les journées passent vite, les repas sont les moments où l’on se retrouve lorsque la mer le permet, sinon chacun son tour à la barre. Moments de détente : lecture, journal de bord, photos et sieste récupératrice. Les nuits paraissent plus longues, à 19 h 30 il fait nuit et le jour pointe son nez à 7 h 30. On pourrait nous croire en tongs et chemises à fleurs, il n’en est rien ! Toujours avec les polaires sous les vestes de quart la nuit. 225 nav cascais madere couleur eauLa température de l’eau augmente au fil des milles, sa couleur est superbe. Eloignés des côtes très peu d’oiseaux, des cormorans, quelques dauphins et beaucoup de cargos. 5 ou 6 bateaux sont partis dans la même direction que nous, nous sommes donc plusieurs distancés de 3 à 10 milles les uns des autres avec chacun sa tactique de nav. Cap, moteur, voile... La nuit et la journée du 3e jour sont pénibles, il faut rester à la barre le pilote ne tient pas le cap en croisé (Genaker et GV) avec une mer agitée. Notre désir d’île est intense. L’appel de la terre est aussi fort que l’appel du large, lorsque l’on part en mer on est sans cesse déchiré entre les 2. D’autant plus que nous sommes attendus sur cette prochaine île ! Cette traversée nous a permis d’encore mieux connaître « « Ti Corail » » son comportement dans les différentes allures, ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas !
« Berlingot » nous contacte sur l’Iridium (tél satelite) pour nous dire qu’il s’arrête à Porto Santo, la première île de l’archipel de Madère : « A bientôt »... Nous continuons sur Madère, nous y arrivons lundi 12 à 9 h 30 à la marina Quinta do Lordé au NE de l’île, accompagnés par les oiseaux et les dauphins tachetés, auparavant il s’agissait de dauphins communs. Ouf ! Nous nous sommes littéralement écroulés de fatigue ! Il faut s’habituer au silence soudain. Le bateau est un univers très bruyant. Les vagues sur les coques, le claquement des drisses contre le mât, le vent dans les voiles composent un bruit familier, omniprésent, dont on ne prend conscience que lorsque l’on s’arrête. Nous faisons le plein de gasoil en attendant que l’on nous attribue une place, pas le temps de trop s’assoupir. Petite marina bien sympathique remplie par des grands voyageurs principalement du rallye des îles du soleil. Ce soir, nous goûterons au calme du port et nous pourrons accueillir Christine arrivée par avion. Un ris nous a lâchés, il va falloir trouver pourquoi, et réparer !

 

216 nav cascais madere amenagement lit ds carre          227 nav cascais madere arrivee madere          2 madere marina quinta do lorde

 
Nous visiterons Madère 3 ou 4 jours puis reprendrons la mer pour les Canaries vers Graciosa.

Haut de page