logoarticle   30/07/2011

 


carte france2ter

Cartes géographiques
Clic ICI


photo     Clic sur Album Photos

- Ti Corail en Martinique puis en métropole


- Ti Corail retour en Martinique



Jeudi 22 avril au Mercredi 22 juin 2011 :
Voyages terrestres en métropole !

16 Martinique Ste Anne Soiree sur GentianeAccueillis par nos amis et tite sœur de Ti Mouss à Paris. Durant ce séjour, nous n’aurons pas eu le plaisir de revoir tous nos amis, nos projets de visites ont été un peu perturbés par quelques soucis de santé, nous avons au moins pu profiter de nos familles aux 4 coins de la France métropolitaine ! Drôle de sensations, nous retrouvons un monde un peu terne et triste, malgré le soleil et la chaleur de nos hôtes ! Un grand merci à nos amis Hélène et Nicholas chez qui nous avons joué les coucous et à qui nous avons fait partager des moments pas très faciles !

Quant à « Ti Corail » il est réparé et cicatrisé de toutes ses fissures, mais certainement plein de poussière de strat... A l’arrivée va falloir nettoyer puis ranger tout le bateau : tout ce qui était dans le carré et la coque tribord déménagé à bâbord pour les travaux durant notre absence, Francis lui devra se reposer. Nous retrouverons les « Balafenn » et « Gentiane ». Dès que possible nous descendrons sur le Venezuela...


Jeudi 23 juin au Jeudi 28 juillet 2011 - Martinique Marina du Marin : france martinique
L 14° 28,04'N -- G 060° 52,44'W

3 Martinique Le Marin Balafenn Jo et JeanMiDépart de Paris le 22 juin accompagnés par Hélène à l’aéroport, séparation « humide »... Puis nous arrivons à Fort-de-France puis au Marin surprise : Jo et Jean-Michel de « Balafenn » sont là pour nous accueillir avec quelques bonnes victuailles, encore une séquence émotion, mais celle-ci de retrouvailles ! Nous passons tous la soirée au « Mango Bay » avec Jean François d’« Amaya ». Nous nous retrouvons tous les 6 le lendemain sur « Balafenn » pour un repas créole préparé par Jo. Puis l’état de Francis impose du repos, les « Balafenn » viennent souvent sur « Ti Corail » pour nous éviter les déplacements, quelques bons moments pour sortir des aménagements et nettoyage du bateau ! 7 Martinique Le Marin Infirmiere prepare Abricot pays
Sylviane, l’infirmière, nous rend visite tous les jours. En plus d’être compétente, elle nous apporte plein de fruits du pays : mangues, abricots pays, avocats, maracuja... Nicholas vient nous voir à la Marina, ce sera, à priori, la dernière fois en Martinique.

Les réparations des fissures sont faites et paraissent bien faites... wait and see ! Nous allégeons aussi « Ti Corail » en vidant quelque peu les coffres. Le temps est de saison, les ondes tropicales s’enchaînent avec des orages. Nous sommes bloqués de toute façon à la Marina pour les soins infirmiers. Nous faisons aussi connaissance du nouveau « Gentiane », nouveau bateau de J.Pierre et Françoise beaucoup plus grand. Un mois bien long dans ce HLM à l’horizontale qu’est le port ! Nous vivons la vie de ponton avec ses + et ses - !

Nous en profitons pour entretenir « Ti Corail » : voiles, drisses écoutes trempées dans la soupline et l’annexe qui continue à se fissurer est reprise et le tableau arrière est refait en époxy, là ça ne devrait plus bouger.

Nous avons enfin vendu le moteur 20 cv 4 T beaucoup trop lourd et ferons l’acquisition d’un 2 tps au Venez, en attendant durant notre descente les « Balafenn » ont eu la gentillesse de nous proposer de nous transporter jusqu’à terre. Le tél Iridium a rendu l’âme, dur dur nous venions de renouveler l’abonnement, mais nous avons eu la chance d’en trouver un d’occasion. Les ondes tropicales s’enchaînent, chaleur humide bien installée. Enfin le grand jour arrive, « Ti Corail » va pouvoir reprendre mer et mouillage, l’état de santé du Captain le permettant !


Jeudi 28 juin 2011 - Martinique Le Marin vers Sainte-Anne :
L 14° 26,11'N -- G 060° 52,97'W - 3 M parcourus

9 Martinique Arrivee Ste Anne14h30 lâcher de pendilles et amarres de la Marina du Marin : Ouf ! Après un ti tour au ponton gasoil direction Sainte Anne ou nos potes « Balafenn » nous attendent depuis un mois... Avec les pluies diluviennes des jours précédents, le parcours est jonché de troncs d’arbres à la dérive. Soirée au mouillage sur « Balafenn » avec un repas de fête. Vendredi, tous les 4, nous louons une voiture. Comme notre départ est proche, nous allons dans les Supermarchés afin d’acheter tout ce que nous ne trouverons pas dans les îles suivantes et il en faut, car à part à Curaçao vers octobre/novembre, nous ne trouverons pas de cornichons ni de moutarde non sucrés ! Ti Mouss s’achète une guitare, va falloir s’y remettre.

Et comme tous les vendredis soirs, musique à Paille Coco. Deux groupes se produisent. Une ambiance géniale, tout le monde danse, chante et avec Jo nous nous lançons dans des zouk's effrénés (les Captains sont beaucoup plus calmes et regardent). Nous avons fêté l’anniversaire de « Ti Corail », cela fait 2 ans que nous sommes partis des Sables-d’Olonne. Jo et Jean-Michel ont invité aussi Michel que nous avons connu à la soirée de vendredi. Il nous a amené des boudins antillais fait maison (un régal) et des bananes de son jardin pour les faire flamber. En plus il y avait un avocat, des petits piments végétariens (pas trop forts). Le Ti Punch a coulé, pas à flot, mais presque. Le soir nous sommes allés manger des Rib’s dans un Lolo et écouté un spectacle avec « Princesse Lover ». Mais les retrouvailles et festivités sont un peu troublées par l’annonce de l’arrivée d’Emily qui doit passer au nord de la Martinique. Nous la surveillons de près, car elle va se transformer en cyclone sous 48 heures. Nous ne savions pas encore si nous allons fuir vers Sainte-Lucie, rester à Sainte-Anne ou nous réfugier dans la mangrove. Les images satellites , les prévisions de vent et de mer nous ont fait décider de rester dans la baie de Sainte Anne, même si presque tous les bateaux ont fui. Finalement, une nuit blanche avec vent beaucoup de pluie et petite houle, rien de bien méchant pour nous, mais les terriens en ont bavé !

Le départ du tour de la Martinique en yole, un événement majeur et pendant ce temps tout s’arrête, a été repoussé de 2 jours à cause du temps. Nous ne verrons pas l’étape de Sainte Anne, nous avons décidé de commencer à descendre, sortir de la zone cyclonique. Ce qui est sûr, c’est que nous avons eu l’accord du chantier SPICE à Grenade pour sortir le bateau et le caréner le 15 août. Nous avons donc des impératifs de date à respecter.

Haut de page