logoarticle   06/01/2010

 

 atlantique traversee

photo     Clic sur Album Photos

- Traversée Atlantique : J1 à J29. Arrivée à La Barbade


Dimanche 6 décembre 2009 de Las Palmas vers La Barbade (Transat) : 3 012 M parcourus

Les distances en milles nautiques sont données de 12 h à 12 h ainsi que les positions latitude et longitude.


Dimanche 6 déc. Transat J1 — L 28° 07,62'N -- G 015° 25,53'W

Départ de Las Palmas à 12 h 30. Séquence émotion bye bye sur le ponton S : Alberto, Yvan, Francisco & Adèle, Philippe et Sébastien, Roland. Nos routes se croiseront à nouveau, c’est sûr ! Vent de NE 2/3, cap 220°, mer à 21 °C, c’est parti... Mise en route du dessal pour être sûr de son bon fonctionnement.
Distribution des quarts de nuit, à 3 c’est bien plus confortable. Tombée du jour à 18 h et lever à 7 h. La nuit est calme et étoilée, beaucoup de cargos, des globicéphales et plein d’étoiles filantes.


Lundi 7 déc. Transat J2 —  L 26° 36,78'N -- G 016° 03,11'W — 90 M parcourus

Journée où chacun prend ses marques, ponctuée par repas, dodo, lecture, sextant. Navigation avec GV et GNK et voile d’avant seule en fin de journée. On avance entre 5 et 7 nd. Nuit étoilée, houle d’arrière « Ti Corail » marche bien. Économie d’énergie : ordi et écran de nav éteints, mis en route pour consulter le radar de temps en temps. Pour être à la Barbade dans 22 jours, il faut faire 120 M en 24 h, nous sommes en dessous de la moyenne ! Mais lorsque nous aurons trouvé les alizés, nous rattraperons ce retard. Nous comptons sur Éole. Transmission BLU impossible donc pas de fichiers Grib (météo) ni de message !


Mardi 8 déc. Transat J3 — L 25° 11,80'N -- G 018° 00,72'W - 118 M parcourus

Sous Genaker seul portant ENE 4/5, cap 236°, Ti Mouss malade avec la houle croisée, ça ira mieux de jour en jour... Avec Manuele tout se passe très bien, nous pouvons lui faire confiance et il est agréable. Nous ne regrettons pas sa venue à bord, pour nous les quarts sont plus faciles et nous nous croisons beaucoup moins !


Mercredi 9 déc. Transat J4 — L 24° 20,67'N -- G 019° 18,51'W — 117 M parcourus

Journée douche avec un beau soleil, les dauphins sont attirés et viennent jouer avec « Ti Corail ». Peu de vent pas de houle, Genaker et Génois en ciseaux, en farfale (italien). Cap au 236°. Nous passons le tropique du cancer dans la nuit étoilée.
32 transat coucher soleil j4
Jeudi 10 déc. Transat J5 — L 23° 32,37'N -- G 020° 34,64'W — 85 M parcourus

Pas de vent, SE 1, alizés où êtes-vous ? Moteur qui chargent les batteries à bloc nous en profitons pour faire une machine à laver, charger PC, appareil photo, etc. Il fait beau, eau à 23 °C, air à 28 °C. Petite baignade à l’arrière du bateau, sans toile nous nous laissons dériver. Puis un souffle nous fait sortir le GNK. Francis fait le pain, bien bon. La nuit passe dans la pétole, la lune éclaire l’océan et les dauphins sont là.


Vendredi 11 déc. Transat J6 — L 22° 59,79'N -- G 021° 12,27'W — 47 M parcourus

Activités lecture, aquarelle interrompue par la venue de nos amis les dauphins, c’est toujours avec un immense plaisir que nous les observons. Manuele nous prépare le repas pâtes al dente, sauce tomate. Notre moyenne est inférieure à 4 nd = escargot, c’est Éole et Neptune qui décident ! Le voyage nous apprend à prendre ce que chaque jour nous amène. Tout un rythme s’est installé. Je ne suis pas pressée d’arriver, c’est un moment unique dans une vie. Les mots me manquent pour décrire mon bien-être. La journée commence au lever du soleil et nous nous couchons peu après lui. Bien sûr, les nuits sont hachées, il faut surveiller la marche du bateau, régler les voiles, noter les points GPS, le radar, l’AIS et une veille attentive participent à détecter d’éventuels cargos ou autres bateaux.


Samedi 12 déc. Transat J7 — L 21° 29,78'N -- G 022° 32,43'W — 114 M parcourus

Aujourd’hui du vent NE 4/5, mais avec une houle croisée, on se croirait dans un shaker ! Sous voile d’avant seule, les grains s’enchaînent, mais nous avons droit à un bel arc-en-ciel. Journée bof bof, mais nous avons fait une moyenne de 5 nd. La nuit les grains continuent à s’enchaîner, pas besoin de radar pour les voir arriver, de grosses masses noires cachent les étoiles, là on sait que l’on va se prendre un coup de vent et une mer un peu plus agitée. L’éolienne s’en donne à cœur joie. Je pensais vivre quelques angoisses, mais pour l’instant tout va bien, j’ai pris confiance en mon bateau. Le point noir, c’est que nous n’avons aucun fichier Grib (météo), car la BLU ne veut rien transmettre ; et skyfile mal configuré ne fonctionne pas ! Bien heureusement, nous avons RFI...

Haut de page



Dimanche 13 déc. Transat J8 — L 20° 41,83'N  -- G 024° 11,85'W — 122 M parcourus

Nous commençons notre 7e jour de mer. La rotation des quarts sur 3 jours nous convient à tous = on continue comme ça, même si médicalement il est conseillé de respecter des heures de sommeil fixes. Ainsi, chacun notre tour nous voyons le lever du jour, qui est un grand moment. De nombreux poissons volants, bien sûr des dauphins et 3 dorades coryphènes pêchées ! L’eau est à 24 °C. Nous avons changé d’heure UTC - 1, nous avons 2 h de moins qu’à Paris. Nous avons téléphoné aux parents avec l’Iridium, pour leur dire que tout va bien. Toujours pas de transmission BLU, nous appelons nos amis pour avoir un peu de prévisions météo... La nuit étoilée est calme.


Lundi 14 déc. Transat J9 — L 19° 53,90'N -- G 025° 59,29'W — 90 M parcourus

Toujours peu de vent et dans le pif SSW ! Nous profitons du soleil chaud pour prendre une douche sur la jupe. Manuele fait le pain. Nous passons la fin d’après-midi à échanger nos techniques de nœuds et faire des jeux.


Mardi 15 déc. Transat J10 — L 19° 13,01'N -- G 026° 29,59'W — 60 M parcourus

Youpi, la BLU obtient enfin un contact avec la terre, réception de fichiers Grib (météo). Changement de route nous devons descendre plus sud pour trouver du vent. Cap 190°. Une nuit dans la pétole, avec la compagnie des dauphins. Les dauphins comment dorment-ils ? Ils ne peuvent rester en surface à cause de leur peau trop fragile, ils ne peuvent rester sous l’eau, car ils ont besoin d’air... Ils seraient munis de 2 cerveaux, un qui dort pendant que l’autre est en éveil et un 3e cerveau pour réguler cette activité. Donc la nuit il est fort probable que les dauphins qui nous suivent dorment...


Mercredi 16 déc. Transat J11 — L 18° 12,26'N -- G 027° 11,03'W — 65 M parcourus

Grand soleil, la pêche d’une dorade coryphène agrémente un repas. Enfin du vent WSW 4/5, du vent oui, mais encore dans le nez ! Les fichiers Grib indiquent qu’il faut dégager par le sud pour éviter le mauvais temps et trouver des vents portants... Nuit rodéo, mais personne n’a quitté la monture. Visite impromptue de quelques poissons volants qui se jettent sur le pont. Aucun de nous 3 n’a réellement dormi. Vivement les alizés... Notre route s’est bien rallongée avec les zigzags, nous serons loin des 22 jours de traversée !

                                         67 transat dauphins j12                           68 transat globicephales j12 


Jeudi 17 déc. Transat J12 —
L 17° 07,35'N -- G 027° 51,07'W — 131 M parcourus


Belle journée avec des oiseaux, des globicéphales et nous 3 scotchés en fin de journée devant un ciel magnifique avec des couleurs comme on n’en voit qu’ici. Le vent WSW de force 3 finit par virer Nord dans la nuit. Durant son quart, Francis établit un contact VHF avec un voilier qui se dirige vers les Antilles, les alizés seraient au 30° W...


Vendredi 18 déc. Transat J13 — L 15° 58,25'N -- G 028° 46,34'W — 94 M parcourus

Enfin du vent ENE 4, accompagné du soleil tout va bien ! « Ti Corail » avance en vent arrière avec sa GV 2 ris plus le GNK en ciseaux la journée et le génois la nuit. Cap au SW. Nous finissons par démarrer la transat réelle au bout de 13 jours de nav ! Noël en mer assuré et le 31 fort probable ! Nous avons mangé notre dernière orange canarienne, restent les pamplemousses, le chou remplace la salade verte.


Samedi 19 déc. Transat J14 — L 14° 45,73'N -- G 030° 25,05'W — 120 M parcourus

Du NE 4 sous Génois + GNK en ciseaux, vent arrière, cap au 260°. Houle croisée pas très confortable, mais on avance ! Ce ne sont pas encore les alizés et pourtant nous sommes au 030° W... Une dorade coryphène a fini en lamelles à mariner dans le citron, huile d’olive, tomates et épices. Ce soir, expérience culinaire : pizza à la casserole avec le reste de la pâte à pain, les garçons ont apprécié. Il fait chaud 30 °C, l’eau est à 24,8 °C tandis qu’on apprend que cette nuit il fait -25 °C dans l’est de la France... La nuit, le vent forcit avec des rafales à 25 nd le GNK est enroulé. La planète rouge (Mars) brille dans l’Est au-dessus des panneaux solaires !


Dimanche 20 déc. Transat J15 — L 13° 57,26'N -- G 032° 14,85'W — 122 M parcourus

Vent ENE 4, sous Genaker seul, cap au 255°. Il fait chaud et humide, 28 °C, eau à 25 °C. Le ciel reste couvert toute la journée et la nuit. Comme le temps est calme, nous en profitons pour faire la lessive. Francis a même rincé un peu le bateau à l’eau douce, on marchait sur une plage de sel, tout était pouac ! Toujours cette houle croisée assez pénible, Manuele est malade ; il nous a tout de même préparé un riz à l’italienne. Les dauphins sont venus nous faire un coucou en fin d’après-midi. Un coup de vent est annoncé sur les Canaries avec du SW, même si nous n’avons pas un vent idéal nous avançons, toujours mieux que de rester bloqués à Las Palmas.

Haut de page

Lundi 21 déc. Transat J16 — L 13° 34,48'N -- G 033° 40,83'W — 89 M parcourus

Du NE 2/3 avec la pénible houle croisée N + NW nous ont poussés doucement vers La Barbade, cap au 275°. Sous Genaker les 24 h. Il fait chaud, le ciel est nuageux. Manuele a le mal de mer, je lui donne mes trucs pour éviter les médocs. Francis a amené une grosse dorade coryphène jusqu’à la jupe, le temps d’admirer ce beau poisson bleu puis elle s’est décrochée, ce qui fait le bonheur de tous. Tous les 3, nous avons de plus en plus de mal à nous réveiller pour les prises de quart...


Mardi 22 déc. Transat J17 — L 13° 12,35'N -- G 035° 21,89'W — 101 M parcourus

NE 3, encore et encore la houle croisée, cap 265°. Lever du jour avec ciel d’alizés, ils sont là, mais faibles. Nous recevons des nouvelles des parents qui préparent Noël sous la neige ! Animation du jour : au radar, un voilier de 30 m qui nous suit puis nous dépasse, Francis établit le contact VHF : un skipper qui doit livrer rapidement le bateau à son armateur à Antigua, il est au moteur pour aller plus vite et descend plus Sud que nous pour chercher les vents, il roule bord sur bord avec la houle, on est bien sûr « Ti Corail » ! Petit Picomino en fin d’après-midi Manuele en sort vainqueur. Nous sommes au 035 W et nous changeons d’heure, UTC -2 (fuseau Oscar), 3 h de moins qu’en France. Le moral des garçons n’est pas au plus haut avec ce manque de vent, et oui nous avons choisi un des modes de transport le plus lent qui soit et Éole nous oublie un peu, mais nous avons la chance de vivre quelque chose d’exceptionnel.


Mercredi 23 déc. Transat J18 — L 12° 58,33'N -- G 037° 05,57'W — 102 M parcourus

NE 3, toujours sous GNK, nous avançons à 4 nd ! Le soleil est très chaud, il fait 30 °C et l’eau est à 25,4 °C... Nous avons fait les inox avec Francis, la rouille envahit les chandeliers. Nous mettons en place un test produit qui exclut d’entrée les produits coûteux des shipchandlers, mais utilise les produits courants de la ménagère : Miror à bâbord et nettoyant crème pour plaques vitrocéramique sur tribord, test effectué sous la surveillance de notre équipier Manuele. Dans quelques jours, nous publierons les résultats. « Ti Corail » va être content de voir un peu d’eau douce. Les jours s’enchaînent tous différents, pas le temps de s’ennuyer, beaucoup de contemplation et aujourd’hui tournois de Scopa, jeu de cartes italien. Ti Mouss a gagné la 1re manche !


Jeudi 24 déc. Transat J19 — L 12° 56,64'N -- G 038° 54,56'W — 107 M parcourus

NE 4/5, mer agitée. On avance, mais quelle M... de houle du nord, houle de 5 m provoquée par le mauvais temps qui sévit en Atlantique Nord, croisée avec le clapot de NE dû au vent. Accélération notable entre 5 et 7 nd ! Nous voyons notre premier « paille-en-queue », quel bel oiseau ! Un petit appel aux parents pour leur souhaiter un bon Noël. Pour nous, pas de festin de réveillon, une tablette de choc canarienne aux fruits confits sera l’extra !!! Prise de quart habituelle à 18 h à la tombée du jour, en toute sobriété. Le père Noël est sorti de son coffre et s’est installé dans le carré, le mât étant un peu trop chahuté pour lui. Ti Mouss est content, il l’aura eu son Noël au milieu de l’Atlantique. Manuele est pressé d’arriver à La Barbade...


Vendredi 25 déc. Transat J20 — L 12° 59,34'N --G 041° 02,05'W — 124 M parcourus

C’est Noël ! Pour commencer durant son quart 6 h 9 h, Ti Mouss a préparé pour le ti déj des pancakes, avec des petits cadeaux (porte-clés avec nœud de Touline) fabriqués discrètement durant ses quarts... Déjeuner de Noël en mer : saumon fumé, crabe (boite) mayo, toast de rillettes de thon (boite) avec graines germées (jardin), Marrons + champignons du papa de Francis, crème en dessert et Mince Pies apportés d’Angleterre par Csaba + salade de fruits arrosée d’un verre de Valdepenas. Encore et encore cette houle croisée avec une mer plutôt style marmite ! Nous arrivons au Ridge (la dorsale médio-atlantique). La lune revient peu à peu nous tenir compagnie. Le téléphone satellite a sonné, tite sœur d’Agnès, qu’est-ce que cela fait plaisir !

124 transat noel nous j20
Samedi 26 déc. Transat J21 — L 12° 58,61'N -- G 042° 35,92'W — 111 M parcourus

Toujours le NE, toujours la houle croisée, mais nous faisons un cap plus Nord afin d’éviter les vents trop forts qui sont prévus dans 48 h. Les fichiers Grib (Vents) annoncent entre 18 et 25 nd. Nous avons vu des pailles en queue, nous sommes à plus de 1 000 M du Cap Vert et 900 M de la Barbade, que font-ils ici ? Nous avons fini notre bouteille de Valdepenas, elle est partie à la mer avec un ti message comportant le nom du bateau, notre localisation et la date ! Aujourd’hui, lessive à la main, il y avait partout du linge à sécher sur le bateau ! Pressés d’arriver ? Pas vraiment, c’est ambigu... La tête voudrait que jamais cela ne s’arrête, mais le corps dit, c’est bon 3 semaines de mer, j’en ai assez. Une transocéanique est une expérience à part, pouvoir réaliser l’ampleur de l’espace autour de soi offre un sentiment grandiose tout en imposant humilité.


Dimanche 27 déc. Transat J22 — L 13° 27,74'N -- G 044° 57,07'W — 121 M parcourus

ENE 4/5 cap au 285°, vent de travers sous GNK puis sous Génois lorsque les 15 nd ont été atteints. Mer agitée et... croisée ! Nous avons vu 2 cargos faisant route sur le Brésil. Manuele est passé au Stugeron et Ti Mouss résiste... Ti Mouss a fait sa petite révolution aujourd’hui, fatiguée par une nuit sans sommeil : il assume ses quarts et l’intendance, Francis l’aide, mais Manuele en dehors de 2 repas n’a pas touché ni une casserole ni un torchon = fini la belle vie !

Haut de page



Lundi 28 déc. Transat J23 — L 13° 38,66'N -- G 047° 13,27'W — 135 M parcourus

NE 5/6 cap 275, au grand largue et vent arrière sous Génois. Houle Nord jusqu’à 6 m et bien sûr houle de NE, mer forte. En début d’après-midi nous apercevons un voilier, c’est un autre cata, un Outremer 45, « Teoula », Francis établit le contact VHF, un couple, un équipier et 2 enfants en année sabbatique, ils vont à la Guadeloupe, un moment sympa d’échange radio. On tangue, on roule, mais la vitesse est en prime jusqu’à 8 nd ! On ne peut pas faire grand-chose à part se tenir avec les 2 mains, alors on joue aux cartes et on écoute la musique à donf ! Un ti peu fatigués... et pourquoi fatigués ? Les centres d’équilibre sont sans cesse au travail assidu, les nuits morcelées avec toujours une oreille en éveil, le bruit de « Ti Corail » qui fend l’océan, les vagues qui glissent, cognent sur les coques, et celles qui déferlent et produisent une mousse bruyante, le vent dans la mature et l’éolienne... Le manque de marche, de baignade et le corps qui debout, couché, assis, essaye de rétablir l’équilibre, sans compter le mal de mer pour certains ! Voilà pourquoi un peu fatigués, mais c’est le prix à payer pour vivre ces moments géniaux... La nuit, la lune est là, on voit arriver les grains avec peu de pluie, mais de bonnes rafales et une mer forte.


Mardi 29 déc. Transat J24 — L 13° 36,24'N -- G 049° 33,35'W — 136 M parcourus

ENE 4/5 mer agitée à forte cap 270°, 3 houles pour nous N, E et NE. Changement d’heure UTC -3, nous sommes sur le fuseau « Papa », 4 h de différence avec la France, le dernier changement, nous le ferons arrivés à La Barbade. Nous avons encore vu des pailles en queue et des fous de Bassan, premier signe que nous approchons des côtes ; le deuxième est que les dauphins sont venus nous dire bonjour ce matin, nous n’avons pas pu jouer avec eux sur l’avant du bateau : mer trop agitée. Le loch a affiché ses 5 000 Milles depuis la naissance de « Ti Corail » soit 9 260 km : Champagne ! ... et ben non pas champagne !!! L’eau est à 26 °C ; voilà une température de baignade idéale, que ce premier bain aux Caraïbes va être bon....


Mercredi 30 déc. Transat J25 — L 13° 26,39'N -- G 051° 42,13'W — 126 M parcourus


E 3/4 mer beaucoup plus calme, cap 262°, sous GNK et Génois croisés. Il fait chaud 30 °C, mer à 26,2 °C youpi ! L’après-midi, nous avons fait un ti slalom pour éviter les grains. Un fou de Bassan a fait le tour du bateau. Nous avons beaucoup joué aux cartes. Manuele est pressé d’arriver, Francis et moi beaucoup moins ! Nous sommes même très contents de passer le réveillon de la nouvelle année ici, avec un sentiment de liberté inégalé.

142 transat coucher de soleil j25
Jeudi 31 déc. Transat J26 — L 13° 19,70'N -- G 053° 47,37'W — 122 M parcourus

E 4/5 houle NE mer forte, cap 271°. Il fait chaud ! Dernier jour de l’année Francis a pêché une belle dorade coryphène, nous avons enroulé GNK et Génois pour ralentir le bateau. Une alarme tension sur le moteur Bâbord a occupé l’après-midi et la soirée. Vérification de la connectique, pas trouvé le problème, Captain isole la batterie du moteur bâbord, écrit un message aux différents concessionnaires, nous espérons une réponse... Réveillon à bord, repas saumon fumé, croquettes maison au fromage, nems maison au soja (graines germées), courgettes aux citrons et salade de fruits. À minuit, je prends le quart après Francis, un ti moment pour se souhaiter une bonne année 2010. La pleine lune rend cette nuit agréable. Dans 3 jours, nous devrions être à la Barbade...

145 transat dorade coryphene j26


Vendredi 1 janvier 2010 Transat J27 — L 13° 09,28'N-- G 055° 54,37'W — 115 M parcourus

ENE 2/3, cap 280° GNK et Génois en farfala puis GNK seul. L’eau est à 26,5 °C et l’air à 31 °C. Pour bien commencer cette nouvelle année, nos amis les dauphins sont restés avec nous durant plus d’une heure. Des grands dauphins en famille et des dauphins longirostre qui effectuent des sauts vrillés montrant leur ventre rosé, spectacle magnifique. Nous avons eu une rapide réponse de notre concessionnaire concernant notre problème d’alarme batterie moteur, un représentant Volvo devrait nous dépanner à la Barbade. A nos soucis d’alarme batterie moteur, gelcoat, antifouling, panneaux de pont, ragage du ris 1, pompe eau douce à pied, PC nav, config skyfile, emplacements éolienne et panneaux solaires, aujourd’hui s’est ajouté une fuite du dessal ! Nous avons payé cher notre Lagoon par rapport à d’autres propositions, dans l’espérance d’un bon SAV, à suivre... Ce qui devrait être l’avant dernière nuit de transat a débuté avec un ciel magnifique entre coucher de soleil et lever de lune puis les grains se sont enchaîné donnant une mer inconfortable et une bonne attention pour éviter les plus gros !


Samedi 2 janvier 2010 Transat J28 — L 13° 00,01'N -- G 057° 14,63'W — 90 M parcourus

SE 2/3, cap zigzagométrique pour prendre le peu de vent entre 284° et 270° ! Nous avons vu un beau papillon jaune et bleu, oui oui à 100 M des côtes ! Non non nous n’avons pas pris d’hallucinogène ! Toujours cette houle croisée épuisante. Nous avons tous du perdre nos 10 kg, certains en avaient besoin, d’autres beaucoup moins comme le Captain. Pourtant Ti Mouss a fait bien attention à bien équilibrer les repas. Mais l’appétit en mer est diminué encore plus lorsque l’on a le mal de mer ! et malgré tout, les dépenses sont là. Journée musique, jeux de cartes. J’ai demandé quelle était la plus grande envie de chacun dès l’arrivée à La Barbade : Manuele « embrasser la terre », Francis « se reposer » et moi « me baigner ». Cette nuit c’est la houle qui nous pousse, nous n’aurons pas rencontré les vrais alizés, certains nous diront partis trop tôt, d’autres c’est parce que c’est une année El Niño...
Encore 100 M à faire et même pas sûr que nous arrivions demain...


Dimanche 3 janvier 2010 Transat J29 - barbade  L 12° 59,97'N -- G 058° 54,89'W - 98 M parcourus

SE 4/5, cap changeant, nous suivons le 13e latitude de La Barbade ! Sous GNK entre 4 et 5 nd et... houles N et SE. Changement d’heure UTC-4 (5 h de moins qu’en France). Un oiseau est venu se poser dans différents endroits de « Ti Corail », il s’est même installé un moment dans le carré à l’abri du vent ! À 13 h, heure locale, La Barbade est en vue à 25 M, pas d’impatience d’arriver, pourtant au moment où je découvre les contours d’un relief terrien sur l’horizon, j’ai été prise d’une fièvre d’impatience. Voilà un autre moment magique : voir la terre s’approcher ! Les dauphins sont aussi venus faire un ti tour de « Ti Corail ». Nous arriverons à 21 h 30 au mouillage à Carlisle Bay de Bridgetown de nuit L 13° 05,52’N et G 59° 36,91’W. Une nuit entière... quel délice ! Après 28 jours et 9 h 30 de traversée et 3 012 M parcourus. C’est fini... on l’a fait...

Transat 2bis



Quelques jours à La Barbade pour se reposer un peu, se baigner, trouver un agent Volvo, visiter l’ile...

Voir Articles Année 2010

 

Haut de page