logoarticle   24/08/2014

 

50 Grenadines

Cartes géographiques
Clic ICI


photo     Clic sur Album Photos


- « Ti Corail » est descendu à Carriacou




Martinique – Anse Caritan : france martinique

Voilà déjà quelques jours que nous sommes remontés en Martinique pour Mini Mouss. Elle a toujours été fragile au niveau digestif, mais a présenté des signes de pancréatite dans les Grenadines. Nous sommes donc allés chez le véto peu après notre arrivée en Martinique, soit le 31 mars, pour effectuer des prélèvements sanguins pour un bilan hépatique, rénal et pancréatique et une coproculture.

Au premier appel téléphonique, la réceptionniste non informée sur ce qu’elle pouvait nous dire nous a affirmé qu’ils avaient perdu les résultats (le labo…). On ne saura jamais ce qui s’est passé, pas assez de sérum prélevé ou incompétence du labo, mais il a fallu les refaire. Pas chouette pour la toutoune et de la colère pour nous. Nous devrons donc attendre une prochaine crise, elle en a eu une autre, mais nous n’avons pas trouvé de véto le week-end de Pâques. La semaine prochaine, nous allons lui faire refaire une prise de sang, même sans crise si elle a quelque chose d’anormal, ça va bien se voir sur les résultats !

1 Martinique jean pierre et liliane3 Martinique ifi et Mini Mouss

Le Captain s’occupe aussi avec la modification du réseau 220 V Bord afin de pouvoir connecter notre convertisseur de secours sur tout le réseau bord.

Le 17 avril, nous fêtons les 2 ans de notre Mini Mouss. Elle a droit à « un plat amélioré » et ses bougies ! Trois jours plus tard, elle redonne des signaux de pancréatite qui nous inquiètent et nous reprenons un rendez-vous le 29 avril pour les examens manqués du début du mois.

5 Martinique anniversaire Mini Mouss

Nous aurions par ailleurs dû redescendre vers les Grenadines à la mi-avril, mais les soucis de Mini Mouss n’étant pas résolus et le bateau « Synga » de Bertrand et Liliane ayant des soucis de ligne d’arbre et de moteur, tout tombe à l’eau, c’est le cas de le dire.

Les résultats pour Mini Mouss sont connus le lendemain et confirment ce que nous pressentions. Elle est sujette à des pancréatites et doit s’en tenir à un régime strict exempt de graisses et de sel. Il n’y a donc pas grand-chose à faire si ce n’est lui faire observer rigoureusement son régime alimentaire et veiller à ce qu’elle ne mange pas n’importe quoi traînant sous la table au cours d’une soirée apéro sur le bateau par exemple...

Nos amis Yvon et Chantal de « Scorpion » nous ont rejoints sur le mouillage.

« Synga », avec lequel nous devrions redescendre a toujours des soucis moteurs.

Haut de page


Au début du mois de mai, nous faisons aussi la connaissance d’amis de Bertrand et Liliane, Eric et Joël, et passons de super moments avec eux sans oublier les excellentes soirées passées avec « Horizons » et « Synga ».

8 Martinique soiree sur « Ti Corail »9 Martinique soiree sur « Ti Corail »17 Martinique soiree sur horizons19 Martinique soiree sur horizons20 Martinique soiree sur horizons25 Martinique soiree sur synga

Notre bateau, resté sans avarie depuis quelques semaines, se rappelle à notre bon souvenir. Le régulateur des panneaux solaires montre à plusieurs reprises des caprices de fonctionnement (tension excessive pouvant monter jusque 16,5 V !). Nous le passons en observation quotidienne des paramètres de charge.

Pendant ce temps, le bras gauche de Ti Mouss la fait souffrir depuis… mi-février et un ostéopathe du nom de Gregory vient par deux fois prodiguer ses soins à bord, hélas sans résultat. Il s’agit probablement d’une tendinite pour laquelle plusieurs mois de repos seront nécessaires. Ti Mouss profite de ce mois de mai pour faire des examens de contrôle à Fort-de-France. C’est toujours ça de fait.

Le Captain file un coup de main à Bertrand de « Synga » pour installer en tête de son mat une nouvelle antenne VHF ainsi qu’une antenne de réception télévision pour assurer à leur petite fille une qualité d’image parfaite.

Notre régulateur panneaux solaires FLEXMAX 60 continue à manifester quelques caprices et décision est prise de s’en procurer un de rechange au cas où le premier nous laisserait définitivement choir. Notre choix se porte sur le Blue Solar Charge Controller MPPT 75/50 de VICTRON Energy dont nous faisons l’acquisition chez TILIKUM au Marin.

Outback power systems flexmax 60 tension excessiveVictron blue solar charge controller mppt 75 50

Dans le même temps, nos copains de « Scorpion » viennent de griller leur régulateur MASTERVOLT 40 A et le Captain va leur installer le nouveau (le même VICTRON).

On ne peut que rappeler la nécessité de la qualité des raccordements, car dans le cas de Chantal et Yvon de « Scorpion », les câbles d’arrivée n’étaient pas assez serrés et les résistances de contact ont provoqué un échauffement tel que l’extrémité des câbles (pourtant de section adéquate) et le bornier sur le régulateur avaient complètement fondu ! Encore un problème lié à… l’installation !

Haut de page


Après cela, le Captain a installé des coupe-circuits en amont et en aval de notre régulateur pour faciliter et respecter les séquences d’arrêt et de mise en marche de notre régulateur puisque nous procédons assez souvent à des réinitialisations de ce régulateur suite aux multiples anomalies.

Le mois de mai s’est terminé de la même façon que commencée, mais on a essayé de faire encore quelque chose pour le bras gauche de Ti Mouss, lequel la fait souffrir de plus en plus.

L’ostéopathe venu à bord pour Ti Mouss n’ayant pas obtenu de résultats significatifs, nous sommes ainsi allés en consultation chez un de ses confrères à DUCOS dont il nous avait été dit du bien. Elle est ressortie de là complètement cassée et nauséeuse. Elle a même vomi de retour au bateau. Il va falloir attendre quelques jours pour voir si les effets attendus sont là.

Toutes ces semaines de retard depuis que le bateau est chargé et prêt au départ (fin février) ne sont pas exemptes non plus d’imprévu puisque le Captain a dû se faire soigner une dent en urgence en début de semaine...

C’est le moment aussi pour nos amis Yvon et Chantal de « Scorpion » de nous quitter pour passer quelques mois en métropole.

28 Martinique depart de scorpion29 Martinique depart de scorpion

La petite Mini Mouss va bien et elle ne nous a pas refait de crise récemment. Ti Mouss teste l’homéopathie…

Le moral est bon, il va être temps de descendre et nous espérons que ce sera pour bientôt. Le bateau de Bertrand et Lili qui doit nous accompagner n’est pas encore prêt et de toute façon, il faudrait que Agnès ne souffre plus de son bras comme c’est le cas aujourd’hui. Le mois de juin est là et c’est officiellement le début de la saison cyclonique.

Le Captain qui souffre assez régulièrement des lombaires en profite pour faire quelques séances de kiné. Ça ne peut pas faire de mal !

Nous achetons aussi au Marin de la toile SUNVISION pour confectionner plus tard des protections occultantes à mettre en place sur les vitres du carré.

La fin du mois de juin se passe en derniers préparatifs. Nous faisons une petite sortie en mer d’une heure le 4 juillet pour valider le bon fonctionnement du bateau.

Enfin, nous allons lever l’ancre ! Les ondes tropicales commencent à se succéder et il est temps d’aller retrouver des zones moins dangereuses. Lundi 07 juillet, nous devrions mettre les voiles pour Carriacou avec 2 ou 3 étapes dodo. Carriacou où nous resterons quelque temps, c’est sympa, pas cher et bien protégé, s’il faut dégager ce sera plus rapide. Le Venezuela cette année n’est plus dans les projets.

Par ailleurs, Bertrand et Liliane de « Synga » ont décidé de reporter leur départ sine die. Une fois leurs moteurs enfin réparés après plusieurs semaines de galère, on a bien senti que ça clochait quelque part: l’angoisse de Liliane était vraiment trop forte et elle a retrouvé le sourire dès que l’annulation de leur départ a été officialisée le week-end précédent. Ils nous rejoindront peut-être plus tard, mais nous n’y croyons pas trop…

Lundi 07 juillet 2014 – Martinique – Anse Caritan vers Sainte-Lucie – Anse Cochon : ste lucie
L 13° 55,67 N -- G 061° 03,46 W – 31 Milles parcourus

9 h 5, après un dernier coucou de « Synga », levé l’ancre, vent d’ENE Force 4-5, mer agitée, ciel peu nuageux, « Ti Corail » hisse la Grand Voile avec 1 Ris dans la baie puis envoie le Génois à 75 % après avoir doublé la pointe Dunkerque. Nous slalomons entre les casiers un peu avant le passage de la ligne de sonde des 30 m. Le vent est établi à Force 5 d’ENE et nous filons 7,5 nd sur le fond vers Sainte-Lucie. Nous sommes donc enfin partis de Martinique.

51 Carte navigation vers ste lucie anse cochon


Nous ne cherchons pas trop à contrer le courant qui porte à l’Ouest afin de passer sous le vent des hauts fonds qui bordent la pointe nord de Sainte-Lucie. Ainsi, nous conservons le vent jusque 5 minutes avant l’arrivée à l’Anse Cochon.

La pioche est posée à 14 h et c’était une belle première navigation après 3 mois d’arrêt.

Agnès n’a pas été malade, mais a été complètement cassée avec le stugeron pris une seule fois la veille du départ. Elle n’a pas recommencé trouvant les effets désagréables.

Mini Mouss a maintenant un nouvel endroit pour faire ses pissettes en nav: dans la fosse juste devant la porte d’entrée ! Un coup d’eau derrière et c’est tout bon !

Haut de page



Mardi 08 juillet 2014 – Sainte-Lucie – Anse Cochon vers Saint-Vincent – Bequia – Princess Margaret Bay : st vincent et grenadines
L 13° 00,06 N -- G 061° 14,61 W – 60 Milles parcourus

6 h 35, levé l’ancre, vent d’Est Force 4, mer belle, ciel peu nuageux, « Ti Corail » se glisse en dehors de l’Anse…

52 Carte navigation vers st vincent bequia princess margaret bay

En doublant Gros Piton, une longue rafale fait monter le speedo à 9,5 nd puis nous pénétrons peu de temps après dans le canal de Saint-Vincent avec un vent d’ENE de force 5, le bateau file 7,5 à 8 nd tandis que le courant porte à l’Ouest pour… 3,5 nd ! La mer est agitée.

Le passage sous le vent de l’île de Saint-Vincent se fait à la voile, nous sommes à bonne distance de la côte et nous avons conservé le vent.

L’entrée dans le canal de Bequia un peu avant 15 h se révélera à notre grande surprise plus musclée puisqu’un vent d’ENE 6-7, plus souvent à 7, nous cueille dès l’entrée pour ne plus nous lâcher jusqu’à l’arrivée à Princess Margaret Bay. Nous enroulons le Génois à 60 %, toujours sous un ris, le vent relatif atteint 31 nd, le bateau file raisonnablement à 7,5 nd avec un courant qui porte à l’Ouest pour 3 nd.

La pioche est posée dans Princess Margaret Bay quelques minutes après 16 h. Nous avons parcouru 60 milles dans de belles conditions de navigation, du vent, mais pas trop de mer.


Mercredi 09 juillet 2014 – Saint-Vincent – Bequia – Princess Margaret Bay vers Grenade – Carriacou – Tyrell Bay : grenade
L 12° 27,42 N -- G 061° 29,06 W – 37 Milles parcourus

6 h 30, après une nuit bien ventée et pluvieuse, levé l’ancre, vent d’Est Force 4-5, mer peu agitée, ciel peu nuageux, « Ti Corail » se glisse dans la baie et la GV est hissée avec 1 Ris. Nous faisons route SSW et filons 7,5 nd pour passer sous le vent de Canouan, de Union Island et devant Chatham Bay que nous rejoignons vers 11 h.

Nous apercevons MAYAKRI avec Mado et Maurice que nous contactons sur VHF. Nous sommes à 8,5 nd devant Chatham Bay, emportés par le courant qui porte au Sud. Vers midi, nous sommes devant Tyrell Bay et la pioche est posée à 12 h 25 devant Arawak divers, comme d’habitude !

53 Carte navigation vers grenade carriacou tyrell bay


Nous avons parcouru 37 milles et avons encore eu une navigation très agréable.


Grenade - Carriacou - Tyrell Bay : grenade

Les formalités d’entrée seront effectuées à la succursale des Customs au chantier Carriacou Marine Ltd dans le courant de l’après-midi pour la somme de 66 EC $.

Ici à Tyrell Bay, pas de changement depuis notre dernier passage.

Le lendemain de notre arrivée, une violente onde tropicale passe avec deux jours de pluie et de vents violents, jusque 35 nd sur le mouillage (nous avons enlevé toutes nos toiles par sécurité).

Nous ne sommes même pas encore descendus à terre sauf pour les formalités, car nous avons une petite réparation à faire sur la GV et nous devons aussi installer des occultants sur les vitres du carré.

60 Carriacou reparation gv avec Ti Mouss61 Carriacou reparation gv avec Ti Mouss

Le mois de juillet s’écoule ainsi…. Ti Mouss se débrouille comme un chef avec la réparation de la GV puis nous travaillons ensemble sur les toiles occultantes. La machine à coudre est à poste dans le carré et est utilisée tous les jours pour réaliser aussi des réparations ou protections diverses (Bouteille de gaz, enceintes extérieures, rouleau du filin pour la silzig, antenne wifi, panneaux de commande navigation et moteurs, manettes moteurs, etc.) à partir du tissu nous restant après le changement du lazy bag l’année passée. Entre autres, la couverture de l’annexe est complètement révisée.

Ces occupations sont complétées par l’entretien courant, les soucis de groupe d’eau, la suppression des moisissures sur le pont, les vidanges moteurs, la modification de la station d’accueil IRIDIUM, la réparation de nos mini enceintes pour l’ordinateur...

Haut de page

65 Carriacou occultants sur vitres carre64 Carriacou

Chaque jour, en milieu de journée, la sortie à la plage avec Ti Mouss et Mini Mouss est de rigueur.

66 Carriacou a la plage67 Carriacou a la plage

La tempête tropicale BERTHA est passée sur le nord de la Martinique sans nous affecter, sinon une journée de pétole précédant son passage dans le Nord et 10 minutes de pluie... On avait angoissé pendant plus d’une semaine, car nous la surveillions depuis son départ des iles du Cap Vert...

Bertha 20140729 0845 utcBertha 20140801 0000 utc

La fin du mois est ponctuée par une alarme tension basse sur une des batteries moteurs. Des tests effectués par le Captain montrent qu’elles ne tiennent plus la charge et s’effondrent très rapidement dès qu’elles sont sollicitées.

Décision est prise de les remplacer et la solution qui se révèle la meilleure est de les commander à Saint-Georges à Grenade via la succursale de Island Waterworld au chantier Carriacou Marine Ltd. Elles sont arrivées par le bateau qui ravitaille l’île de Carriacou deux fois par semaine, soit le bateau qui suit la commande, pratique ! Et pour un surcoût tout à fait raisonnable soit 20 EC $ de transport.

Deka 12v marine master 24m6 starting battery

Haut de page


Le mois d’août est déjà là avec son premier week-end consacré au Carriacou Regatta Festival qui met un peu d’animation sur le plan d’eau.

Les travaux avec la machine à coudre sont toujours d’actualité et les coutures complètement cuites de nos toiles de côté sont reprises avec du fil à voile digne de ce nom. La housse de protection du Mercury 5 CV se trouve elle aussi remise en état et rajeunie. On devrait pouvoir être bientôt tranquilles ayant réparé ou entretenu tout ce qui devait l’être.

C’était sans compter sur le régulateur de nos panneaux solaires qui nous fait encore des caprices (16,5 V sur les batteries) et le Captain le remplace dès le lendemain par le modèle VICTRON acheté au mois de mai.

Nos amis de « Sonate » nous rejoignent sur le mouillage, complété les jours suivants par « Burdigala », « Goyave » et « Sebsyl », et passons de très bons moments avec Bernard et Maryvonne.

79 A bord de sonate

Entretien du dessalinisateur, réfection des paniers à bouts, nettoyage du circuit Eau de mer du frigo, nettoyage des cales avec vérification du bon fonctionnement des pompes de cales, nettoyage des circuits eau de mer des moteurs VOLVO occupent cette première quinzaine.

Une semaine après le remplacement du régulateur, nous avons de nouveau des problèmes de tension excessive. Le Captain fait des essais de branchement du régulateur sur les batteries moteurs seules puis sur le parc batteries de servitude complètement déconnecté et il est clair que le nouveau régulateur ne régule plus ! Il monte très rapidement jusque presque 17 V ! Notre vieux régulateur est remis en place, ses paramètres de tension réinitialisés et ça marche !

Pour le moment, trois hypothèses se font jour pouvant être responsables de ces ennuis de régulation panneaux solaires. Une séquence d’arrêt mal effectuée sur le groupe et le chargeur convertisseur associé, l’utilisation de notre émetteur HF à moins de 1 m du régulateur ou encore les violents orages et les effets de la foudre associés qui se sont produits ces dernières semaines, qui provoqueraient une perturbation électrique suffisante pour altérer le fonctionnement de l’électronique du régulateur qui contient au moins un processeur et une ou des mémoires.

En attendant le régulateur défaillant va être remplacé sous garantie et après contact par mail avec Frédéric de TILIKUM, contact Radio HF avec Jean-Yves d’« Alizé » pour trouver un bateau convoyeur, le nouveau régulateur va nous être convoyé par « Amikaro » avec Pierre et Claudette qui descendent ici en provenance de Martinique tandis que je rendrai le matériel défectueux en fin d’année à notre retour au Marin.

Nous devons remercier les différents intervenants cités pour leur disponibilité et la célérité mise à régler notre souci. Cette solution était vraiment la meilleure nous évitant les affres du dédouanement pour un envoi par DHL avec arrivée au dépôt de Saint-Georges alors que nous sommes à Carriacou.

Une petite balade à pieds à la Pointe Ouest de l’île viendra nous conforter dans le bonheur qu’il y a être dans cette île si tranquille et si charmante.

76 Carriacou balade a pieds73 Carriacou balade a pieds77 Carriacou balade a pieds78 Carriacou balade a pieds

En cette mi-août, la baie de Tyrell est de moins en moins fréquentée et les bateaux habités se font moins nombreux.

Deux matinées sont consacrées au nettoyage de la coque, laquelle n’avait pas été faite depuis la mi-juin. Elle n’est pas très sale, mais de multiples tâches noires commencent à apparaître, lesquelles ne sont pas faciles à enlever. En revanche, l’antifouling en place ne laisse pas les herbes vertes s’installer ni les coquillages, c’est une bonne chose. Nous sommes très satisfaits de cet anti fouling acheté à Grenade, à savoir le TRINIDAD Super Pro de chez PETTIT en matrice dure, ce qui permet un entretien régulier sans enlever la peinture.

A bientôt pour d’autres nouvelles !

80 Carriacou tyrell bay

Haut de page